Elle l'a bien cherché | ARTE 2018

Films documentaires

Modérateur: JiDé

Répondre
Avatar du membre
xs4u
Le chasseur de news
Messages: 1982
Enregistré le: mar. 29 déc. 2015 15:13
Localisation:
x 5349

Elle l'a bien cherché | ARTE 2018

Message par xs4u » lun. 16 sept. 2019 04:28


Réalisation: Laetitia Ohnona
Durée: 51 min

Sur les 250 000 victimes de viols ou de tentatives de viols dénombrées chaque année en France, seules 16 000 franchissent la porte d’un commissariat. Entre tribunaux saturés et préjugés tenaces, ce documentaire montre le douloureux parcours de quatre victimes de viol pour se faire entendre. Une plongée sans fard dans un processus archaïque.

Souvent rongées par la honte ou la peur de ne pas être prises au sérieux, seules 16 000, sur les 250 000 victimes de viols ou de tentatives de viols dénombrées chaque année en France, franchissent la porte d’un commissariat. Elles ne verront pas toutes leur agresseur condamné puisqu’une plainte sur dix seulement aboutit aux assises. Débordés, policiers et magistrats sont contraints de ne garder que les dossiers les plus "solides". Un témoignage fragile, des circonstances obscures ou une absence de séquelles physiques peuvent conduire au classement sans suite de l’affaire. Victimes de viol, Marie, 20 ans, Manon, 27 ans, Michèle, 56 ans et Muriel, 42 ans, expérimentent ce long combat où, à tout moment, le destin de leur plainte peut basculer.

Suspicion latente

Auditions au commissariat, confrontations, suivi à l’hôpital, entretiens avec l’avocat puis procès: Laetitia Ohnona n’omet rien du parcours du combattant qui incombe aux victimes de viol. Il leur faudra répéter inlassablement leur histoire, maîtriser leurs angoisses, subir les questions intimes des policiers et les examens gynécologiques. Au plus près de quatre femmes à différents stades de la procédure, la réalisatrice questionne aussi les représentations pesant sur elles. "Le jury populaire a souvent de nombreux a priori", prévient l’avocate de Muriel, violée à la suite d’une soirée arrosée qui a dérapé. L’alcool, une tenue légère ou un flirt renvoient souvent à une suspicion latente de coresponsabilité. Sans pour autant incriminer une institution judiciaire dépourvue de moyens, ce documentaire lève le voile sur les lacunes du processus et interroge notre conscience de juré potentiel.
3 x
aimé par: Zaphale, JiDé, manie
The many lives, the many faces, like tears in rain. Where does this ocean go? Let the mystery be!
Avatar du membre
manie
Fait sont CiNoche
Messages: 5924
Enregistré le: sam. 2 janv. 2016 11:25
Localisation:
x 7432

Re: Elle l'a bien cherché | ARTE 2018

Message par manie » lun. 16 sept. 2019 15:55

xs4u a écrit: lun. 16 sept. 2019 04:28 Réalisation: Laetitia Ohnona
Durée: 51 min [/align]
Hello Xs ! As-tu un avis sur le sujet ?
2 x
aimé par: Zaphale, xs4u
" Heureux les félés, car ils laissent passer la lumière" Michel Audiard
Avatar du membre
xs4u
Le chasseur de news
Messages: 1982
Enregistré le: mar. 29 déc. 2015 15:13
Localisation:
x 5349

Re: Elle l'a bien cherché | ARTE 2018

Message par xs4u » mar. 17 sept. 2019 09:13

Le doc en lui-même est assez cru, c'est vraiment tel qu'indiqué en description et il doit faire partie d'une plus vaste série que je n'ai pas trouvé. J'aurai préféré en trouver un qui soit plus historique et sociologique, où l'on évoque les maigres batailles déjà remportées et toutes celles qui restent à mener, comme celui-ci:

2 x
aimé par: Zaphale, JiDé
The many lives, the many faces, like tears in rain. Where does this ocean go? Let the mystery be!
Répondre